Comment offrir à votre cheval de beaux pieds…

Publié le
Soins sabots chevaux naturels - onguent graisse pourriture fourchette aux huiles essentielles et huile végétale antiseptique

Spécialiste de l'aromthérapie equine - soins pour chevaux naturels garantis non dopant - synergie d'huiles essentielles bio sans additif

*** COMMENT OFFRIR DE BEAUX PIEDS A VOTRE CHEVAL !!! ***

Ahah !! Grande question !!!

 

Chez les cavaliers, il y a une expression bien connue : « pas de pied, pas de cheval ». En effet, les sabots des équidés sont essentiels puisqu’ils jouent à la fois un rôle d’appui, d’amortissement et de propulsion. Mais ils sont fragiles et ils sont d’ailleurs impliqués dans près de la moitié des maladies les plus courantes (fourbure, infection du sabot, fourchette pourrie). Afin de garder un cheval en bonne santé, il est donc essentiel de veiller à ce qu’ils soient correctement entretenus.

D’ailleurs  vous saviez que le cheval est le seul animal qui a des pieds !! Il est situé à l’extrémité de chacun des quatre membres du cheval et est constitué du sabot, qui est la corne protégeant les parties internes du pied, très sensibles. Depuis sa domestication, la vie du cheval a beaucoup changé. Maintenant, certains chevaux travaillent sur du sol dur, avec un rythme de travail irrégulier (courtes périodes intenses imposées par le cavalier), vivent dans un box fermé et petit où s’accumulent le crottin et l’urine ou doivent supporter le poids du cavalier par exemple. Tout cela n’existait pas lorsque le cheval vivait à l’état sauvage, et comme l’homme en demande toujours plus aux membres, il est nécessaire d’apporter des soins particuliers aux pieds pour les préserver. De la même façon que les ongles des humains poussent tout au long de leur vie, le cheval produit de la corne régulièrement, environ 1 cm par mois, même si ce chiffre peut varier en fonction de certains paramètres (l’alimentation, la saison, la présence ou non de fers, l’origine du cheval, la fréquence d’entretien…).

L’arrivée du printemps est une période de transition qui peut paraître anodine mais il faut savoir que cela demande beaucoup d’énergie à votre cheval !

Pour conserver les sabots (ou pieds) de votre cheval en parfait état, vous devez les curer et les graisser régulièrement. (chez C&cie on dit hydrater car notre soin n’est pas gras)

 

Curer les pieds

C’est le soin le plus basique mais le plus essentiel !!!

Il faut impérativement vérifier avant et après le travail que rien ne se soit glissé dans les dépressions du pied. Les lacunes autour de la fourchette sont des zones où des clous, des graviers ou encore des petites branches se coincent facilement. Ce travail est donc essentiel afin de prévenir les risques de boiterie ou de gêne et d’éviter qu’ils n’empirent, à cause d’une plaie qui se serait infectée par exemple. En retirant toutes les saletés et choses potentiellement coincées, profitez-en pour vérifier l’état général de la corne.

Entretenir les sabots & les pieds

Les pieds sont maintenant parfaitement propres, vous pouvez donc vous consacrer aux pieds afin que la corne reste souple pour éviter les fendillements. Le sabot sécrète naturellement des huiles naturelles, formant une couche protectrice à sa surface, mais lorsque les conditions sont difficiles, il y a besoin d’un complément.

 

C’est le moment d’hydrater les pieds et de prévenir tout dessèchement de la corne

Nous n’utiliserons pas le terme « Graisse à cheval » car notre texture gel permet justement d’hydrater sans effet gras !!! Une texture innovante, du jamais vu !!! Moins de contamination du pot car il suffit de prendre une belle quantité d’Hydrafort puis de l’étaler !

Ce soin bio pour chevaux se fait  après le travail et avant la douche. Ce sont les saisons qui vous guident pour maintenir l’élasticité du sabot, sachant que ce dernier ne doit être ni trop humide l’hiver, ni trop sec l’été. Plus besoin de 2 soins car l’onguent C&cie est polyvalent !!

Je vous invite à découvrir notre recette dans son détail, ce gel contient un mélange minutieusement sélectionné par nos chercheurs :

Eau

+ Huile végétale Bio de Pépins de raisins, grâce à sa teneur en antioxydants, c’est un atout pour lutter contre les signes du vieillissement. Emolliente, elle nourrit le sabot en profondeur.

+ Huile essentielle Bio d’Ylang-Ylang favorise la pousse de la corne

+ Huile essentielle Bio de Tea Tree, connue comme antibactérienne majeure à large spectre, l’huile essentielle de Tea Tree – Antiparasitaire – Anti-inflammatoire

+ Huile essentielle Bio de Laurier Noble, purifiante, apaisante

C&cie Hydrafort soin sabot qui hydrate et renforce_onguent naturel sans additif

Cette synergie d’actifs végétaux bio agit différemment des solutions habituelles, SANS ADDITIF, elle offre une pénétration et une efficacité totale !  En plus d’assouplir et d’hydrater la corne, l’Hydrafort permet de donner de l’élasticité au sabot pour garder un bon rôle d’amortisseur.  Pour toutes ces raisons, elle peut être utilisée de façon hebdomadaire, voire plusieurs fois par semaine si le temps ou la corne sont particulièrement secs.

 

MODE D’UTILISATION

Veillez à l’appliquer sur un sabot bien propre et sec pour une pénétration optimale. Vous pouvez l’utiliser sur le dessous du sabot puis, seulement ensuite sur le dessus. Pensez à remonter jusqu’à la couronne : c’est à cet endroit que la corne est produite, le soin stimulera la croissance du sabot et la production d’huiles protectrices.

Ne faites pas l’erreur de penser qu’il ne faut graisser qu’en été, il faut fortifier autant l’hiver que l’été !! L’été est favorable à la déshydratation et évitons donc que la corne soit sèche.  En hiver, l’humidité de la boue ou des stalles provoque le dessèchement de la corne en éliminant la protection naturelle du sabot, il faut alors le fortifier !!

En cas de suspicion de blessure ou pour des actes particuliers, n’hésitez pas à vous adresser à des professionnels, vétérinaires ou maréchaux-ferrants. Un entretien régulier et de qualité vous permettra cependant d’éviter que de petits problèmes pas graves le deviennent.

 

 

L’entretien des sabots passe aussi par la propreté des lieux

S’il est mal entretenu, le sol est un lieu de prolifération idéal pour tous types de microbes. Si le sol reste top longtemps recouvert de crottin et d’urine les bactéries ou parasites vont adorer. C’est pourquoi il est très important de veiller à la propreté des lieux en nettoyant ou en curant les boxs régulièrement afin d’éviter l’une des principales maladies : la fourchette pourrie. Si vous ne pouvez pas veiller à l’entretien des boxs comme vous le souhaiteriez, n’hésitez pas à titre préventif de mettre une fois par semaine notre soin « Pourriture de Fourchette », car la principale cause de cette maladie est une mauvaise hygiène des pieds… En marchant sur le crottin ou l’urine, la corne du cheval est agressée et des bactéries peuvent même entrer à l’intérieur de la fourchette et s’installer autour de cette dernière. Cela provoque une mauvaise odeur et un ramollissement de la fourchette qui ne peut plus jouer son rôle d’amortisseur.

enlever ou traiter la pourriture de fourchette avec C&cie C&cie Soin Sabot « Pourriture de Fourchette » est un spray préventif pour la pourriture de la fourchette aux incroyables propriétés antiseptiques et antibactériennes. En action préventive, il évite la pourriture de la fourchette grâce à son fort pouvoir antibactérien à large spectre d’action fabrication francaise soin naturel pour chevaux

 

Dès les premiers symptômes, il est important de bien traiter le cheval avec la Pourriture Express.  Avant l’application, assurez-vous d’avoir bien brossé et curé la fourchette.

Astuce C&Cie : pour un nettoyage optimum, utilisez de l’eau oxygénée ce qui permettra de faire sortir toute les impuretés.

Notre formule est extraordinaire mais possède un léger bémol, l’huile de Neem est fabuleuse mais capricieuse, celle-ci n’aime pas le froid et fige en dessous de 20°C donc pas question de la laisser dormir au box. N’oubliez pas non plus de l’agiter avant utilisation. Inimaginable pour nous de ré envisager la formule car en moins d’une semaine la pourriture de fourchette est traitée. ***** en cas d’oubli au box, placez-la quelques secondes vers une source de chaleur 🙂

 

 

Le retour à l’herbe

Votre cheval sera bien évidemment très content de pouvoir retourner dehors et de goûter à la nouvelle herbe. La transition doit cependant se faire en douceur car c’est un changement alimentaire à ne pas négliger.

La valeur nutritive de l’herbe explose au printemps et peut provoquer quelques désagréments digestifs à votre cheval. Lorsque vous le mettez au pré, ne le laissez qu’une à deux heures par jour la première semaine pour vous épargner bien des soucis. Augmentez ensuite progressivement le nombre d’heures passées au pré les semaines suivantes.

Attention aux plantes toxiques : au printemps, les jeunes pousses sont parfois très différentes de la plante adulte, ce qui les rend difficiles à identifier. Soyez donc vigilants, ouvrez l’oeil dans vos pâtures et renseignez-vous.

 

La petite astuce  « Santé » !

Les carottes sont pleines de vitamine A ! Profitez du printemps pour en ajouter à sa ration quotidienne.

Printemps, soins sabots, onguent sans graisse aux huiles essentielles bio, hydrate et fortifie le spieds du cheval

 

Une réflexion au sujet de « Comment offrir à votre cheval de beaux pieds… »

  1. Personnellement même a la maison le produit figé mais il est tellement bien que je l’applique avec un pinceau comme ça pas de soucis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *