Comment se débarrasser des puces ? Les remèdes naturels que vous ne soupçonniez pas !

Publié le
AdobeStock 192164235

Se débarrasser des puces à la maison avec un remède 100 % naturel : 3 étapes simples à suivre !

AdobeStock 192164235

A la recherche d’un produit anti puce réellement efficace et garanti 100 % Naturel ? Ne cherchez plus et découvrez les solutions C&Cie pour en finir définitivement avec ces minuscules parasites, qui peuvent vite transformer votre domicile en un véritable nid à puces. C&Cie vous explique tout sur ces petites bêtes pour vous permettre de vous en préserver plus efficacement.
Les puces constituent le principal parasite des chiens, des chats et de tous vos animaux de compagnie. Et si votre plus fidèle compagnon est infesté, alors votre maison est elle-aussi devenue un refuge pour ces parasites. Pour réussir à s’en protéger efficacement, il faut commencer par savoir différencier ces puces des autres infestations possibles, mais aussi bien comprendre le cycle de vie d’une puce. Une seule puce peut pondre plusieurs milliers d’ennemis potentiels, alors autant prendre soin d’éliminer les larves et les œufs, si vous souhaitez adopter un traitement naturel efficace et durable. Vous pourrez alors commencer les opérations visant à traiter l’environnement de votre plus fidèle compagnon, tout en éliminant les risques de nouvelles piqûres. 3 étapes simples, que C&Cie vous détaille ci-dessous :
1. Identifier l’infestation de puces
2. Traiter votre compagnon et tout son environnement
3. Adopter les bonnes habitudes pour éviter toute nouvelle infestation

Les puces et les parasites, comment les reconnaître et lutter contre les infestations !

Tous les animaux, domestiques ou sauvages, sont susceptibles de souffrir d’une attaque parasitaire externe à un moment ou à un autre de leur existence. Votre animal de compagnie est victime de démangeaisons, et vous pensez immédiatement aux piqûres de puce. Pourtant, ces infestations parasitaires peuvent provenir de multiples parasites, qu’il n’est pas toujours facile d’identifier et de détecter.
Après chaque promenade de votre chien, vous vérifiez son pelage à la recherche d’éventuelles tiques et puces. Vous connaissez les dangers de ces tiques sur les animaux, avec le risque que la tique soit porteuse de la maladie de Lyme notamment. Entre ces puces et ces tiques, il vous faut aussi veiller à la prolifération des acariens, dont la présence peut provoquer des effets secondaires chez tout animal domestique (chiots, chiens, chats, hamster, …).
Et que dire des puces de lit, punaises de lit ou punaises de parquet, aussi néfaste pour votre santé que pour celle du chiot ou du lapin… Ajoutez à cela les spécificités de la puce pour chien par rapport aux puces du chat et vous voilà bien perplexe devant votre toutou qui ne cesse de se gratter. Comment éradiquer un ennemi invisible ? Comment se débarrasser de ces petites bêtes qui peuvent constituer une véritable menace pour chat comme pour les chiens ?
Si votre chien ou chat se gratte fréquemment, cela résulte souvent de piqûres de puces, attestant de la présence de ces parasites dans le pelage de votre animal de compagnie. Mais qu’il s’agisse d’une puce chat (Ctenocephalides felis) ou d’une puce chien (Ctenocephalides canis), chaque cas d’infestation dépasse amplement le simple poil de votre petit compagnon, car toute piqûre de puce implique également la présence du parasite dans l’environnement de votre chien ou de votre chat. Et avant même de choisir un traitement contre les puces, vous devez prendre conscience que ce dernier doit être global et généralisé. Il ne suffit pas d’utiliser des pipettes antipuces pour protéger votre chien ou votre chat, ni même de recourir à un insecticide pour éliminer les parasites de votre habitat, mais bien d’adopter un traitement global, condition indispensable pour être efficace.

 

AdobeStock 345135821

Pour lutter contre les puces de manière efficace, priorité à une parfaite connaissance de ces parasites externes

Préalablement au traitement antiparasitaire en lui-même, que vous allez appliquer, comprenez bien le cycle de vie de ces puces. Les animaux domestiques en restent le principal vecteur, mais pas l’unique. Il suffit ainsi de la visite d’un proche pour que des puces puissent sauter dans les poils de votre plus fidèle compagnon. Bien évidemment, les promenades quotidiennes de Médor ou de Titi constituent des menaces encore plus importantes. Avoir des puces pour un chien ou un chat n’est pas dangereux en soi (même si les parasites peuvent transmettre des maladies comme celle de Lyme), mais cela engendre un cercle vicieux, qui va conduire à l’infestation de tout l’environnement de l’animal et donc de votre maison.
Pouvant piquer jusqu’à 10 fois votre compagnon par jour, la puce va ainsi pondre jusqu’à 50 œufs par jour. Tombant sur les moquettes, les canapés ou sur la couverture préférée de votre compagnon, ces œufs se transforment rapidement en larves, qui vont chercher refuge dans des endroits obscurs (et humides de préférence). S’entourant d’un cocon qui les transforment en « pupes », ces larves peuvent alors rester inertes pendant de longues semaines avant de devenir des puces adultes, qui infesteront à leur tour le premier animal qui passe. Et une seule puce peut pondre pendant une centaine de jours, soit des milliers de parasites en devenir.
Il est donc essentiel d’éliminer les larves et les œufs, si vous souhaitez que la protection anti puces soit durable.
Attraper des puces pour nos animaux de compagnie implique donc de s’efforcer de tuer les puces sur tous les supports, qu’elles ont colonisées, impliquant ainsi un traitement global. 3 étapes vous assurent de parvenir à vos fins, alors préparez-vous et C&Cie vous accompagne.

 

1ère étape : Savoir reconnaître une infestation pour protéger vos animaux de compagnie

Mesurant entre 1 et 4 mm en général, la puce sait rester invisible, alors observez bien vos chiens et chats, qui sonnent l’alerte dès qu’ils se grattent trop fréquemment. Pour confirmer votre diagnostic, pouponnez votre compagnon en examinant sa fourrure, en écartant chacun de ces poils. Des traces rouges sur l’épiderme ou des excréments minuscules, et vos soupçons sont alors confirmés. Il va donc falloir éliminer les puces pour le bien-être de vos animaux, mais aussi traiter son environnement (larves de pues, œufs, …) pour que ces parasites ne subsistent pas.
Sachez que seuls 5 % des puces sont dans les poils de votre chien ou de votre chat, et qu’ainsi 95 % des futurs parasites sont dans votre maison (canapé, moquette, rideau, …). Pour un traitement antipuces efficace, vous devez vous occuper de votre compagnon et de son environnement en même temps. Tuer toutes les puces des poils de votre chien sera donc insuffisant si vous souhaitez le protéger à moyen et long terme.

 

AdobeStock 390815283

2nd étape : Opération : Se débarrasser des puces à la maison, une mission globale

De nombreux produits chimiques existent pour ce traitement anti puce, et certains composés peuvent être source d’allergènes pour votre compagnon mais aussi pour vous. Vous pouvez préférer un traitement naturel, élaboré à partir d’huile essentielle. L’huile essentielle de lavande, de Tea Tree, de clou de girofle peut ainsi vous aider à éliminer les puces, en apparaissant comme un répulsif efficace. La terre de diatomée apparait être également un traitement naturel efficace pour éradiquer les puces. Si quelques gouttes d’huiles essentielles peuvent permettre d’éradiquer les puces, il faut en revanche maitriser les dosages, et exceller dans cet art du remède naturel. C&Cie a donc pensé à vous, en élaborant les traitements anti puce naturels dont vous avez besoin, dans le strict respect de sa démarche originelle : Soins naturels & bio pour les animaux.
Il ne faut pas négliger un des aspects de ce traitement pour qu’il soit réellement efficace. Si vous traitez uniquement votre animal avec des sprays ou des pipettes, les 95 % de puces infestant votre maison représenteront une nouvelle menace. De même si vous ne traitez que votre habitat, les puces présentes sur votre compagnon constitueront la cause d’une éventuelle nouvelle infestation.

Protéger chien et chat contre les parasites en général et les puces en particulier

C’est une des étapes essentielles du traitement et l’élimination des puces du pelage de votre animal vous garantit ainsi de stopper immédiatement la prolifération de ces parasites. Sans gaz et donc sans aucune perturbation ni crainte pour votre chien, le brumisateur « Stop Parasite » peut être vaporisé sur tout le corps de votre plus fidèle compagnon. Une formule 100 % naturelle et sans additif pour faire fuir puces, acariens et tiques, plébiscitée aussi pour la dermite du chien. A la fois préventif et curatif, « Stop Parasites Chat » constitue la réponse idéale pour nos matous, avec une formulation naturelle à base d’huile végétale d’andiroba et d’hydrolats bio de Lavande, Géranium et citronnelle. Et pour les chiots et les chatons, C& Cie a imaginé une formule encore plus douce et apaisante avec Stop Parasites – Future Maman & Chiots – Chatons »

Éradiquer les puces de votre habitation, protéger l’environnement de votre plus fidèle compagnon

N’oubliez pas, dans le même temps, de supprimer œuf, larves et « pupes », qui se nichent dans tous les endroits de votre habitation. Les couvertures, les canapés, les jouets de votre chien ou de votre chat, les rideaux, … Tout doit être soigneusement aspiré avant d’être lavé à un minimum de 60° C. Un casse-tête pour laver à 60° C les surfaces les plus délicates, alors quelques gouttes de Stop parasites sur ces refuges à puces, et vous voilà tranquille pour plusieurs semaines. D’autant plus que la formulation naturelle et sans additif assure la pleine santé de votre compagnon, qui ne risque pas d’intoxication même en se léchant.

3ème étape : Un traitement anti puces pour se prémunir d’une nouvelle infestation de puces

Une méthode naturelle, garantie sans aucun risque pour la santé de votre chien ou chat mais aussi pour la vôtre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *