Quelles sont les maladies de peau du cheval les plus courantes ?

Posted on
cheval qui se gratte2

Tout comme les humains, les animaux ne sont pas épargnés et peuvent être sujets à contracter des maladies de la peau. Chez les chevaux cela est assez courant et peut causer beaucoup d’inconfort à votre cheval. En effet, il existe un certain nombre de maladies de la peau qui peuvent affecter les chevaux. Certaines sont causées par des infections, tandis que d’autres sont dues à des allergies ou à d’autres facteurs environnementaux. Dans cet article, nous aborderons les différents types de maladies de la peau que les chevaux peuvent contracter, leurs symptômes et la façon dont vous pouvez les traiter. Nous vous donnerons également quelques conseils pour éviter que votre cheval ne contracte des maladies de la peau.

Les maladies de peau les plus courantes chez le cheval

Les chevaux sont des animaux qui sont susceptibles de contracter des maladies de la peau. En effet, leur peau est très sensible et peut facilement être irritée par des facteurs environnementaux tels que la poussière, le pollen ou même le soleil. Les chevaux peuvent contracter un certain nombre de maladies de la peau, mais certaines sont plus courantes que d’autres. Également, chacune de ces maladies présente des symptômes différents et nécessite une approche différente de traitement.

La teigne

La teigne du cheval est une infection fongique contagieuse, ce qui l’a rend difficile à traiter dans les espaces clos comme les écuries ou les haras, par exemple. Cette infection touche la peau ainsi que les poils du cheval et se caractérise par des plaques circulaires de perte de poils et une peau qui démange. Bien que la teigne ne soit généralement pas grave, elle peut être très inconfortable pour votre cheval et peut se propager sur d’autres animaux.

Attention, cette pathologie peut aussi contaminer l’homme.

Comment l’éliminer ?

Voici quelques mesures à prendre pour traiter la teigne. La première étape consiste à isoler votre cheval des autres animaux pour éviter la propagation de l’infection. Vous devez ensuite nettoyer la zone affectée avec un shampoing prévu à cet effet et appliquer une crème ou une pommade antifongique. Pensez aussi à désinfecter totalement l’écurie, le matériel et les équipements afin que le parasite ne puisse se réfugier nulle part.

La verrue sarcoïde

En général, les verrues sont des excroissances causées par un virus. Elles sont inoffensives mais peuvent être inesthétiques et se propager à d’autres chevaux. Les verrues peuvent être traitées par la chirurgie, la congélation ou des médicaments.

Dans le cas où votre cheval possède une verrue sarcoïde, elle se manifeste généralement par des excroissances verruqueuses sur la peau du cheval, qui se traduit par la formation de petites bosses dures sous la peau. Ces excroissances peuvent apparaître n’importe où sur le corps, mais on les trouve le plus souvent sur la tête, le cou et les pattes. Le sarcoïde peut également toucher des organes internes. Bien que le sarcoïde ne soit généralement pas mortel, il peut provoquer une gêne importante et entraîner un handicap ou une défiguration.

Comment l’éliminer ?

Il existe plusieurs options de traitement. Le traitement le plus courant est celui des médicaments à base de corticostéroïdes, qui peuvent aider à réduire l’inflammation et à faire rétrécir les lésions. Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut également s’avérer nécessaire pour retirer les lésions qui causent de la douleur ou interfèrent avec le fonctionnement normal. Avec un traitement approprié, la plupart des chevaux atteints de sarcoïdose peuvent vivre longtemps et en bonne santé.

Les allergies

Les allergies sont relativement courantes chez les chevaux et peuvent être causées par divers éléments, notamment la poussière, le pollen, les moisissures, la poussière, les piqûres d’insectes et même certains types d’aliments.

Le type d’allergie le plus courant est l’allergie respiratoire, qui peut provoquer des symptômes tels que la toux, la respiration sifflante et l’écoulement nasal.

Les allergies cutanées sont également assez courantes et peuvent se manifester par une dermatite ou une urticaire.

Les chevaux peuvent également être allergiques aux piqûres d’insectes et présenter un gonflement, des démangeaisons ou une perte de poils à l’endroit de la piqûre.

Plus rarement, les chevaux peuvent souffrir d’allergies gastro-intestinales, qui peuvent provoquer des diarrhées ou des coliques. Les allergies peuvent être très inconfortables pour les chevaux, et il est important de travailler avec un vétérinaire pour identifier la source de l’allergie et élaborer un plan de traitement.

Que faire pour traiter les allergies ?

La meilleure façon de traiter les allergies chez les chevaux est d’identifier la source de l’allergie, de la traiter et de l’éliminer de l’environnement de votre animal. Si vous ne savez pas de quelle allergie il s’agit, veuillez consulter votre vétérinaire.

Les poux

On n’y pense pas forcément tout de suite mais les poux, ces petits insectes sans ailes, se nourrissent du sang des chevaux et constituent un problème courant dans les écuries car ils peuvent provoquer des démangeaisons intenses et se propagent rapidement de cheval en cheval, tout comme chez les humains. Ils se situent généralement au niveau de la crinière, de la queue, de la tête, de l’encolure, du dos, des cuisses ou encore des membres.

Comment éviter une infestation ?

Si votre cheval a des poux, vous pouvez les traiter avec un produit fait pour ça. Cependant, il est important d’éliminer tous les poux de l’environnement du cheval pour éviter une nouvelle infestation. Pour ce faire, il faut nettoyer et désinfecter soigneusement l’écurie, les équipements et les installations.

Durant les saisons de l’année, les chevaux peuvent être amenés à attraper des maladies “saisonnières” comme par exemple la gale de boue ou la dermite estivale.

La gale de boue

La gale de boue, aussi connue sous le nom de dermatophilose, est une maladie de la peau qui peut toucher n’importe quel cheval, peu importe son âge et sa race. Cette maladie est souvent présente en automne/hiver, car elle est causée par un acarien qui se développe dans les environnements humides et mouillés, cela peut être aussi bien dans des zones de piétinement boueuses, la litière mal entretenue ou encore à cause du sable. La gale de boue se caractérise par des croûtes sur la peau et des poils qui prennent la forme d’une pointe de “pinceau”.

Comment la traiter ?

La gale de boue est un problème courant pour les propriétaires de chevaux, mais il y a certaines choses que vous pouvez faire pour empêcher votre cheval de l’attraper.

1 – Tout d’abord, essayez de garder le box de votre cheval propre et sec. La gale de boue se développe dans des conditions humides et sales.

2 – Enlever la litière humide et le fumier du box contribuera à créer un environnement moins hospitalier pour les acariens.

3 – Vous devez également inspecter la peau de votre cheval régulièrement, à la recherche de tout signe d’irritation ou d’inflammation.

Si vous remarquez des tâches suspectes, contactez immédiatement votre vétérinaire.

Enfin, pensez à utiliser un shampoing antiparasitaire naturel lorsque vous lavez votre cheval. Cette solution naturelle contient des agents naturels capables de tuer les acariens responsables de la gale de boue, et contribuent à apaiser la peau irritée de votre animal.

La gale d’été

La gale d’été est une réaction allergique, due aux piqûres d’insectes, qui affecte les chevaux autour de la tête et du cou. Elle se traduit par de fortes démangeaisons et peut parfois entraîner une perte de poils et la formation de croûtes sur la peau.

Comment la traiter ?

Pour empêcher que votre cheval ne contracte la gale d’été, vous pouvez utiliser des protections en le faisant porter une couverture ou un masque anti-insectes. Aussi, vous pouvez limiter son exposition aux insectes en le plaçant dans son box pendant la journée, lorsque les insectes sont les plus actifs dehors et installer une moustiquaires à l’entrée de son box afin de réduire un maximum les piqûres d’insectes.

Également, vous pouvez installer des répulsifs naturels à base de plantes qui offrent un bon compromis entre efficacité et agressivité mesurée, tant pour les humains que pour les animaux. En effet, ces produits ne contiennent pas de substances chimiques dangereuses pour la peau ou le pelage des équidés, mais ils offrent tout de même une protection suffisante contre toute infestation potentielle, garantissant ainsi l’absence de piqûres auto-infectées !

anti mouche cheval naturel_ huiles essentielles bio sans effet gras_fabrication fançaise
Répulsif Insectes PACK 40 €

C&cie Répulsif Insectes protège le cheval des agressions et piqures d'insectes.  Cette synergie d’actifs végétaux bio agit différemment des  solutions habituelles, SANS ADDITIF  elle vous offre une efficacité totale et crée une ...en savoir plus

La dermite estivale

La dermatite estivale est une affection qui touche les chevaux pendant les mois d’été. Elle est causée par une réaction allergique à la salive de certains moucherons (petits insectes piqueurs). Les symptômes comprennent des démangeaisons intenses, la perte de poils et la formation de croûtes sur la peau.

Comment la traiter ?

Afin d’éviter que votre cheval ne contracte une dermite estivale, vous devez veiller un maximum à le mettre à l’abri des insectes, pour cela vous pouvez choisir de le mettre dans un pré à l’ombre avec une couverture moustiquaire et éviter qu’il soit trop proche de point d’eau en extérieur.

Comment éviter que votre cheval ne contracte des maladies de la peau ?

Il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour aider à prévenir les maladies de la peau chez votre cheval. L’une d’elles consiste à garder son environnement propre et sec, afin de réduire la quantité de poussière et de saleté à laquelle il est exposé. Veillez également à toiletter votre cheval régulièrement, afin d’éliminer les saletés et les poils superflus de son pelage, en utilisant un shampooing spécialement conçu pour les chevaux.

Les chevaux sont sensibles à diverses maladies de la peau, qui peuvent être causées par différents éléments, notamment des parasites, des allergies et des virus. La plupart des maladies de la peau peuvent être traitées par des produits spéciaux, adaptés aux chevaux, et il est important d’identifier la source de l’allergie et de la retirer de l’environnement. Si vous remarquez que votre cheval présente l’un des symptômes associés à une maladie de la peau, veuillez consulter votre vétérinaire pour connaître les options de traitement.

Dermigel contre la dermite estivale cheval_soin naturel dermite & chevaux dermiteux
Dermigel : Dermite cheval & démangeaisons 17 €

C&cie Dermigel apaise la dermite estivale du cheval & calme les démangeaisons. Agit sur les démangeaisons, les allergies cutanées & les piqûres d'insectes. Calme rapidement, ...
→ en savoir plus

C&cie_Shamp' Rebelle shampoing répulsif insectes apaisant__soins naturels pour chevaux_fabrication française
Shampoing Rebelle Cheval – Répulsif 22 €

Shampoing anti  mouche pour cheval, soin complet : apaisant & rafraîchissant ! Notre shampoing 100% naturel aux huiles essentielles BIO de Palmarosa & Eucalyptus citronné. Allié de ...
→ en savoir plus

anti mouche cheval naturel_ huiles essentielles bio sans effet gras_fabrication fançaise
Répulsif Insectes PACK 40 €

C&cie Répulsif Insectes protège le cheval des agressions et piqures d'insectes.  Cette synergie d’actifs végétaux bio agit différemment des  solutions habituelles, SANS ADDITIF  elle ...
→ en savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.